logo
Homepagina » Over ons » Onze standpunten » Lettre ouverte aux membres du parlement fédéral de Belgique (résumé)

Lettre ouverte aux membres du parlement fédéral de Belgique (résumé)


x  français    o  Nederlands   

Dans cette lettre, des citoyens, porte-parole de l’association PourEVA (Pour une Ethique du Vote Automatisé), désirent attirer l’attention des parlementaires sur le danger que le vote automatisé (électronique) fait courir à notre démocratie.

Le document met d’abord en évidence des manquements graves dans la procédure de mise en place du vote automatisé par les gouvernements successifs. En particulier, le rôle laissé au parlement paraît nettement insuffisant face à un enjeu aussi important.

Les motifs pour lesquels le vote automatisé avait été institué en Belgique (coût, manque d’assesseurs, fiabilité, vitesse des résultats) sont confrontés à la réalité des résultats montrant que les objectifs visés n’ont pas été atteints ou n’ont pas été évalués avec tout le sérieux nécessaire.

Plus important, il apparait clairement que le vote automatisé, tel qu’il est utilisé en Belgique prive les citoyens de toute possibilité de contrôle sur les opérations électorales tout en n’en garantissant pas la confidentialité.

Le document rappelle en outre que la justice a déjà tranché en faveur des plaignants vis-à-vis du vote automatisé, du moins sur le fond.

Il y est ausi démontré l’absurdité du coûteux système dit du "ticketing" qui ajoute une trace écrite au vote électronique.

Ayant mis en évidence les nombreux inconvénients du vote électronique, les auteurs arrivent à la conclusion que les seuls bénéficiaires d’une telle procédure sont les grandes firmes d’informatique.

Lettre ouverte aux membres du Parlement Fédéral de Belgique