logo
Homepagina » Feiten » Le Ministre Furlan répond aux questions de PourEVA

29/09/2011: Le Ministre Furlan répond aux questions de PourEVA


Suite à des informations provenant des plusieurs communes, y compris le canton de Liège, nous avons contacté le Ministre Furlan pour l’interroger entre autrse sur:

Voici le texte de ce courrier officiel signé de la main du Ministre:

Objet: Votre courriel du 02 septembre 2011

Jambes, le 29 SEP. 2011

Monsieur,

Votre courriel du 2 courant a retenu toute mon attention.

En sa séance du 1er septembre 2011, le Gouvernement wallon a laissé la possibilité aux communes qui utilisent le vote électronique depuis plusieurs années, de poursuivre l’expérience pour le scrutin d’octobre 2012 moyennant la prise en charge de celles-ci, du coût du vote électronique pour ce qui dépasse le coût du vote papier.

Dans la mesure où les élections communales et provinciales sont simultanées, la pratique du vote électronique requiert l’accord de toutes les communes d’un même canton électoral. Une concertation entre communes est donc indispensable avant la prise de décision.

Je précise que les frais liés aux scrutins incluent tant les coûts liés au processus électronique que les charges administratives afférentes à l’encadrement de ce processus électoral spécifique.

En outre, le coût inhérent à l’organisation du vote papier étant inférieur aux dépenses occasionnées par la mise à jour du matériel informatiques, il n’entre pas dans mes intentions de débloquer un budget pour l’acquisition du petit matériel nécessaire en cas de retour au vote papier, mais je veillerai à organiser un encadrement spécifique pour la formation des opérateurs électoraux.

Par ailleurs, je tiens à vous rassurer quant au bon déroulement des élections communales et provinciales de 2012. Qu’il s’agisse d’un vote papier ou d’un vote électronique, tout est mis en œuvre afin de permettre à chaque électeur de poser un acte démocratique et citoyen dans le respect des principes de confidentialité et intégrité du vote émis.

Veuillez agréer, Monsieur, l’assurance de ma considération distinguée.

Paul FURLAN

Ministre des Pouvoirs locaux