logo
Homepagina » Wat anderen er van zeggen » Politiek verantwoordelijken » Question orale de Barbara Trachte à Charles-Picqué

23/06/2011: Question orale de Barbara Trachte à Charles-Picqué

Présentation de PourEVA et compte rendu intégral


La députée régionale bruxelloise (Ecolo) interroge le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale à propos de l’évolution du marché relatif au vote électronique en vue des élections communales d’octobre 2012.

En février 2011, le marché du renouvellement du système de vote et de dépouillement électronique, lancé par les autorités fédérales, a été attribué à la firme Smartmatic. Sur décision des autorités régionales bruxelloises, ce nouveau système devait être expérimenté également à Bruxelles. Charles Picqué signale un retard de deux mois dans l’élaboration du prototype. Il informe qu’un premier test a été effectué à la mi-juin mais qu’un test de plus grande ampleur aura lieu en octobre "en collaboration avec les administrations communales et régionales". Coût estimé de ce système : "environ deux € par vote". Il ajoute qu’au cas où les tests seraient concluants, il est envisagé de tester ce système dans deux communes lors des élections communales mais qu’ "il est exclu de pouvoir généraliser ce dispositif pour les élections de 2012". Il précise encore qu’"il n’est pas exclu que nous revenions au vote papier en 2012".

Il n’a pas répondu clairement à la suggestion de Barbara Trachte, qui, à propos du "test de grande ampleur", a suggéré "que des citoyens lambda y soient également associés" (dont elle-même).

PourEVA ne manquera pas de proposer ses services pour ce test.

Ci-joint, le compte rendu intégral de cette question parlementaire.