logo
Homepagina » Over ons » Onze standpunten » Lettre au Président de la Chambre

1999: Lettre au Président de la Chambre

Une lettre envoyée en 1999 (déjà!) au président de la chambre


En démocratie, le pouvoir doit se soumettre, par moments, au contrôle du peuple et le "premier" de ces moments est le renouvellement des représentants....

Monsieur Le Président de la Chambre
Palais de la Nation
1008 Bruxelles

En démocratie, le pouvoir doit se soumettre, par moments, au contrôle du peuple et le "premier" de ces moments est le renouvellement des représentants.

Il en découle:

- que les seuls garants de scrutins démocratiques sont les assesseurs et témoins issus du peuple;
- que toute procédure concernant les scrutins doit être compréhensible et accessible à tous;
- que les scrutins ne peuvent en aucun cas devenir une affaire commerciale.

Ayant vu de près, en quoi consiste le vote automatisé :

- un "bulletin / carte magnétique" dont le "contenu" est "illisible" pour les électeurs, assesseurs, témoins ...
- un "dépouillement" qui échappe totalement aux assesseurs et témoins puisqu’il n’y en a même plus...
- un "marquage" des bulletins / cartes magnétiques remis aux électeurs européens non belges (Note : 1)

En tant que citoyen(ne) désireux(se) de vivre en démocratie et pensant qu’il est intolérable et inadmissible :

- que certaines catégories d’électeurs puissent voir ainsi le secret de leur vote dévoilé;
- que les scrutins soient une affaire commerciale confiée à des sociétés privées;
- que la surveillance des scrutins devienne ainsi le privilège d’une "élite".

Et pensant qu’une démocratie ne peut, sous peine de perdre son âme, se soustraire à la surveillance du peuple en particulier au moment crucial où il renouvelle ses élus;

Je vous demande d’abroger la loi et tous les articles de loi qui permettent d-utiliser le vote automatisé.

Je vous demande aussi de ne jamais "introduire" dans l’isoloir un quelconque "intermédiaire" entre ma volonté d-électeur et mon bulletin : je dois rester entièrement maître de celui-ci et cela, sans aucune "assistance".

Dans l’espoir que vous agirez en conséquence et restituerez immédiatement aux assesseurs et témoins choisis au hasard parmi les citoyens, le pouvoir qui leur incombe : être les garants d’élections démocratiques, je vous prie d’agréer, Monsieur, mes salutations distinguées.

Copies à:

- La Présidente du Parlement Européen, 97 rue Béliard, 1047 Bruxelles
- L’association Pour une Ethique du Vote Automatisé (Pour E.V.A.),9 rue Rouppe, 1000 Bruxelles
- Premier Ministre, 16 rue de la Loi, 1000 Bruxelles
- Président de la Commission Européenne, 200 rue de la Loi, 1049 Bruxelles
- Collège des Echevins et Bourgmestre de ma commune

Note

Lors de scrutins simultanés, un "marquage électronique" est effectué sur les cartes magnétiques remises aux ressortissants européens non belges pour leur "interdire" l’accès aux scrutins nationaux.

De prime abord, ceci paraît insignifiant mais ce marquage permet "d’isoler" les "bulletins" de cette "catégorie" d’électeurs et permettrait de faire des analyses de leurs tendances électorales ...

Mais il y a plus grave :

- puisque la liste électorale permet d’identifier les électeurs "rattachés" à chaque urne électronique ;
- puisque la moyenne des électeurs européens non belges est d’environ 3 à 4 électeurs par urne électronique ;
- puisque leurs carte magnétique est "retrouvable",

vous conviendrez que pour beaucoup d’électeurs de cette catégorie, le secret de leur vote n’est plus garanti...