logo
Homepagina » Actie ondernemen » Individuele akties en model-brieven » LETTRE : un bruxellois refuse de voter.

08/10/2006: LETTRE : un bruxellois refuse de voter.


En conséquence, les élections dans ce bureau de vote ne sont pas démocratiques. L’organisation actuelle ne respecte même pas les recommandations de l’OSCE dont la Belgique occupe pourtant la présidence, en matière de contrôle démocratique des élections, et est en contradiction avec la résolution du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale du 7 Juillet 2006 (document A-135).

Dimanche 8 Octobre 2006

Madame ou Monsieur le Président de Bureau de vote de XXX Section XXX Bureau n° XXX

Par la présente lettre je soussigné XXX XXX, vous prie de prendre acte :

  • que je me suis présenté ce jour pour effectuer mon devoir électoral ;
  • que j’ai constaté que le seul moyen d’exercer ce droit repose sur une machine électronique ;
  • qu’avec cette méthode il est m’impossible entre autres :
    • de vérifier si mon vote sera convenablement transcrit sur le "bulletin" ;
    • de vérifier que le badge magnétique ne contient aucune information susceptible de m’identifier ;
    • de vérifier les opérations effectués par l’urne électronique sur mon "bulletin" ;
    • de vérifier le traitement effectué par les autres machines ;
  • que seuls quelques « experts » savent comment fonctionne la machine électronique ;
  • que ces mêmes « experts » ont été incapables, en 2003, d’expliquer une erreur de comptage de 4096 voix autrement qu’en invoquant un « rayon cosmique », ici même à Schaerbeek ;
  • qu’aucun assesseur, aucun président, aucun citoyen, aucun témoin et aucun observateur ne peut surveiller le bon fonctionnement interne de toutes ces machines et garantir un contrôle démocratique et indépendant des élections.
  • qu’en l’absence de tout bulletin de vote papier, il est impossible de procéder à un recomptage public et a posteriori des voix, ce qui est une condition nécessaire à l’existence d’une démocratie.

En conséquence, les élections dans ce bureau de vote ne sont pas démocratiques. L’organisation actuelle ne respecte même pas les recommandations de l’OSCE dont la Belgique occupe pourtant la présidence, en matière de contrôle démocratique des élections, et est en contradiction avec la résolution du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale du 7 Juillet 2006 (document A-135).

Si au moins les machines à voter produisaient des bulletins de vote imprimés, et si ces bulletins étaient placés dans une urne, il serait possible de recompter les bulletins en public, sous le contrôle des électeurs, et indépendamment de toute machine et de tout « expert ».

Cette condition n’étant pas remplie, je refuse de voter.

Je vous prie d’agréer, Madame ou Monsieur, l’expression de mes
sentiments respectueux.